Nous souscrivons au Symbole des Apôtres, comme toutes les Églises chrétiennes.

Voici notre Confession de Foi. 

Nous croyons qu'il y a un seul Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit, Créateur de toutes choses, parfait en sainteté, en justice et en bonté, infini, éternel, tout puissant et méritant, au plus haut degré, confiance, amour, obéissance, louange et adoration.

Gen 1.1-2 ; Deut 6.4 ; Apoc 4.11

Nous croyons que les écrits canoniques de l'Ancien et du Nouveau Testament sont la Parole de Dieu, l'expression précise jusqu'au mot dans l'original de sa révélation de Lui-même aux hommes et qu'ils doivent être la seule et infaillible règle de la foi et de vie chrétienne par laquelle nous sommes jugés, et la seule pierre de touche pour éprouver toute tradition, toute doctrine et tout système religieux.

Ex 24.4 ; Ex 8.20 ; 2 Tim 3.1-6

Nous croyons qu'Adam notre premier père fut créé innocent et bon, mais qu'ayant volontairement violé le commandement de son Créateur, il perdit son état primitif, de sorte que tous ses descendants, héritant de sa nature, sont enclins au mal, incapables de se sauver eux-mêmes par leurs œœuvres ou leurs efforts. Nous croyons aussi que tous ceux qui ont transgressé la loi de Dieu sont justement exposés au châtiment éternel.

Gen 3.6 ; Mt 25.46 ; Ro 5.12

Nous croyons que Jésus-Christ, la Parole faite chair, né d'une vierge, conçu par la vertu du Saint-Esprit, est le Fils de Dieu et qu'après avoir été tenté comme nous en toutes choses, il est resté saint, innocent, sans souillure, qu'il a souffert sous Ponce Pilate et qu'il est mort sur la croix pour expier nos péchés, qu'il est ressuscité corporellement, qu'il est monté au ciel où il est le seul médiateur entre Dieu et les hommes, et qu'il reviendra pour juger les vivants et les morts.

1 Tim 2.5 ; Héb 1.1-6

Nous croyons que, pour être sauvé, le pécheur doit se repentir de ses péchés et accepter le Christ comme Sauveur et Seigneur et s'unir à lui par la foi. Cette union le déclare juste aux yeux de Dieu, le fait naître de nouveau et lui permet de devenir de plus en plus semblable au Christ. Nous croyons aussi que la vraie foi se manifeste toujours par des œœuvres agréables à Dieu.

Ro 5.9 ; Eph 2.8

Nous croyons que c'est le Saint-Esprit qui, appliquant au cœœur les vérités de l'Écriture, produit en ceux qui sont élus selon la préscience de Dieu, la vie chrétienne dans son principe et dans ses effets et les rend capables d'y persévérer jusqu'à la fin. Nous croyons que la régénération, le baptême de l'Esprit, son habitation et le sceau de l'Esprit se passent au moment de la conversion. La plénitude de l'Esprit est étroitement liée à la vie victorieuse et au service devant le Seigneur.

1 Cor 12.13 ; Ro 8.9-16

Nous croyons que Dieu a institué un ministère de la Parole composé à l'origine de prophètes, d'apôtres, d'évangélistes ou missionnaires, d'anciens ou pasteurs et docteurs, dans le but d'amener les pécheurs à la conversion et de les diriger dans la vie chrétienne. Ce ministère, dans celles de ses branches qui devaient parvenir jusqu'à nous, à savoir, l'œœuvre des pasteurs et celle des évangélistes, doit se perpétuer jusqu'au retour de Christ.

Mt 28.18-20 ; Eph 4.11

Nous croyons que l'Église universelle est l'ensemble des rachetés du Christ lesquels forment son corps, quelles que soient les Églises particulières auxquelles ils se rattachent. Nous croyons que l'Église locale est l'institution divine et nécessaire pour le maintien du témoignage, pour la propagation de la foi évangélique et pour la sanctification des croyants. Constituée selon la Parole de Dieu, elle est une assemblée de croyants baptisés, indépendante de toute autorité spirituelle autre que celle de Jésus-Christ, son chef. Les membres de l'Église locale, associés par un engagement volontaire, sont gouvernés par les lois du Christ et exercent, dans l'intérêt général, les devoirs qui leur sont imposés suivant les dons qu'ils ont reçus. L'Église locale est autonome dans son fonctionnement.

Actes 2.38-41 ; Mt 18.17-20

Nous croyons que le baptême est, pour les chrétiens volontairement morts au monde et au péché, l'emblème frappant et solennel de l'ensevelissement et de la résurrection avec Christ à qui ils sont unis par la foi, pour vivre en Lui une vie nouvelle et sainte. Nous croyons que normalement l'immersion des croyants doit précéder l'admission dans l'Église locale et la participation à la Sainte Cène.

Actes 10.47 ; Ro 6.3-4 ; Actes 2.38-41

Nous croyons que la Cène instituée par notre Seigneur Jésus-Christ doit être observée dans les Églises jusqu'à ce qu'il revienne ; que le pain et le vin, auxquels tous les membres de l'Église participent, sont les symboles du corps et du sang de notre Sauveur ; que, par cette communion, les membres, en y participant, professent former un même corps avec Christ, et être unis les uns aux autres dans un même esprit.

1 Cor 10.16-17 ; 1 Cor 11.23-29 ; Mt 26.26-29; Mc 14.22-25

Nous croyons que le Seigneur Jésus-Christ reviendra du ciel comme il est monté, conformément à la déclaration de l'Écriture. Nous croyons à la résurrection des morts, tant des justifiées par leur foi en Jésus-Christ que des injustes (ceux qui ne sont pas nés de nouveau), et au jugement final, où aura lieu la séparation éternelle des justes et des injustes, ces derniers allant à la punition éternelle et les justes à la vie éternelle.

Mt 25.31-32 ; Mt 13.49 ; 1 Thes 4.13-17

Nous croyons à l'existence de Satan comme une puissante personnalité déchue, mauvaise, initiateur du mal, ennemi de Dieu et de l'homme mais jugé et vaincu par la mort et la résurrection du Christ pour tous les croyants et dont le jugement final aura lieu au retour de Christ.

Ez 28.11-19 ; Es 14.12-14 ; Ap 20.1-3 ; Ap 20.7-10

Nous croyons que le gouvernement civil est ordonné de Dieu pour les intérêts et le bon ordre de la société, et qu'il faut prier pour les magistrats et autorités constituées, les honorer et leur obéir dans toutes les choses qui ne sont pas contraires aux enseignements des Saintes Écritures, selon cette parole du Seigneur : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ».

Mt 22.32 ; Ro 13.1 ; 1 Pierre 2.13-17 ; 1 Tim 2.1,2 ; Tite 3.1